Le collagène a-t-il encore ses lettres de noblesse? La quête de la jeunesse éternelle est toujours à l’ordre du jour… Soyons honnêtes, la fesse rebondie, le ventre plat et la lèvre harmonieusement ourlée ne sont pas passés de mode. Mais si l’on consacre toujours autant de temps à essayer de modeler notre corps et notre visage afin d’atteindre notre idéal, nous ne sommes plus tout à fait prêtes à nous soumettre d’emblée à la chirurgie esthétique. L’époque est à la diversité des techniques, et elles sont nombreuses, et libre à nous d’avoir recours à l’une ou à l’autre. Aujourd’hui nous avons décidé de vous éclairer sur la première d’entre elles : l’utilisation du collagène. Qu’est-ce que le collagène ? Constituant naturel, notre peau contient des fibres de collagènes, qui assurent le maintien de notre derme. Dès la trentaine, alors que le renouvellement cellulaire ralentit, le collagène, lui, se raréfie et assure moins bien son rôle « tenseur » entre les cellules. Les conséquences ? On ne les connaît que trop bien. Le collagène dans tous ses états Nous passons des heures devant la glace à scruter l’évolution du réseau de fines galeries qui se tisse au fil des ans sur notre peau. Charmantes ou disgracieuses, assumées ou masquées, il n’est plus à l’ordre du jour d’avoir à choisir son camp et l’on peut agir de manière plus ou moins insistante pour combler les sillons trop marqués de l’âge. Et si vous n’êtes pas partisanes du drastique lifting et peu tentées par les injections de collagène, vous pouvez avoir recours à des  techniques plus douces telles que l’application de feuilles de collagène que l’on laisse posées sur le visage après un soin du visage en institut, et les cures au collagène à faire chez soi, qui viennent compléter le soin. Certains produits d’origine naturelle, notamment les masques de beauté  possèdent des composants qui stimulent la formation de collagène. Et si vous cherchez encore d’autres voies, les compléments alimentaires proposent également des cures anti-âge au collagène. Mais entendons-nous bien, quelle que soit la voie choisie l’objectif est bien de sustenter l’organisme en collagène. Et pour que votre crème ne soit pas la seule à travailler, il est important par ailleurs de respecter une bonne hygiène de vie. Bannissez donc sur tous les accélérateurs de vieillissement (café, stress, alcool, tabac, fatigue), cet automne, on bosse notre capital collagène…